L’atelier d’Esther Hoareau proposé à la classe de 6e s’appuie sur son propre travail d’artiste, celui d’une photographie fictionnelle, travaillée.

A partir de leurs propres images de paysages, extraites par chacun d’albums de photos de famille, les élèves travaillent sur la notion d’image fabriquée, l’idée d’un paysage surréaliste. Les photos choisies sont rephotograhiées avec un appareil numérique. La réalisation des modifications pour obtenir une image modifiée et irréelle par les élèves est obtenue grâce du logiciel de traitement d’images Adobe Photoshop.