A partir de certaines œuvres précises issues de son propre travail, l’artiste Stéphane Magnin engage auprès d’une classe d’écoliers de CM1, un atelier portant sur la conception de papiers peints.

La conception de 2 papiers peints se fait sur la base modulaire d’un carré de 30 cm. Le premier papier doit élaborer un motif horizontal de frise. Le second est imaginé dans l’optique d’un recouvrement partiel ou total des murs, il doit reproduire un module géométrique exploitant la forme carrée imposée. L’artiste donne la consigne aux élèves de travailler un répertoire de formes uniquement abstraites et géométriques. Motifs et modules sont ensuite photocopiés et installés où l’élève le souhaite. Une de ces réalisations est installée sur un mur entier de la classe.

Une visite préalable à l’exposition Human Geometry Barbecue de l’artiste au centre d’art introduit le travail de l’atelier.