Julien Carreyn développe une œuvre plastique à partir des pratiques du dessin et de la photographie. Les travaux qu’il développe peuvent nécessiter l’immersion dans un territoire, tels ceux réalisés au Frac Champagne-Ardenne en 2011.

C’est dans l’idée de reproduire cette façon de travailler que le Centre hospitalier Théophile Roussel reçoit l’artiste. Ainsi durant un mois, Julien Carreyn vit et travaille de façon immersive. L’artiste saisit ce moment particulier pour se lier avec les personnes qui font la vie du centre, rentrer dans un dialogue avec son environnement et comprendre le fonctionnement de chaque unité d’accueil.

Durant cette période, l’artiste mène auprès de 3 unités, un cycle d’ateliers consacré à la création de paysages puis à leur photographie. Ce moment particulier lui permet également d’échanger avec patients et soignants dans son espace de travail installé au sein de la structure hospitalière.

Pour ces créations, l’artiste invite patients et soignants à utiliser des matériaux disponibles autour d’eux : pâte à modeler, allumettes, morceaux de sucre, plaques de verre pour composer des paysages en volume. Les moments de mise en place des paysages sont l’occasion pour l’artiste de sensibiliser les patients aux notions de perspective, profondeur, ligne d’horizon et de s’interroger avec le groupe sur la notion de réel et de sa représentation.

Les paysages composés sont ensuite photographiés par les participants eux-mêmes, en noir et blanc, dans un format panoramique. Julien Carreyn propose ainsi une initiation à la photographie avec des temps consacrés au fonctionnement de l’appareil photo, à la composition d’une photographie, à la lumière, au cadrage, à l’angle de vue, à la profondeur de champ. Les participants réalisent ensuite des séries de prises de vue, explorant différentes atmosphères, renforçant le potentiel imaginaire des paysages par des jeux de lumières ou de mises en perspective des volumes.

Les images de paysages réalisées sont commentées par les groupes, puis retouchées : des contrastes sont ajoutés, afin d’affirmer les différentes ambiances créées sur les photographies. Les visuels obtenus sont imprimés sur une imprimante Laser en petit format (8 x 5 cm) destinés aux participants. Une sélection de photographies est imprimée en grand format et à la fin du programme, exposée dans un lieu public de la ville de Montesson.

Ces paysages ont été réalisés avec les patients des unités Monet, Renoir, UAHA et UAPE du centre hospitalier.

Le projet est soutenu par la Drac et l’ARS-Agence régionale de santé, dans le cadre de l’appel à projets 2011 Culture à l’hôpital.


Écoutez l’intervention de Julien Carreyn dans l’émission d’Aude Lavigne La vignette, sur France Culture, à propos de l’exposition Byron Bay, Etc. au Cneai.